Les coffres à jouets

Privilégiez un coffre à jouets avec un couvercle léger ou sans couvercle

 

Bien pratique pour y ranger tous les jouets des enfants, le coffre à jouets peut être une source de danger et occasionner des blessures. Que ce soit des doigts coincés dans le couvercle, une blessure en tombant sur un angle vif ou pire; un étranglement  ou une asphyxie à cause du couvercle qui peut se refermer sur le cou de l’enfant ou enfermer l’enfant dans le coffre.

Pour éviter un accident, il faut donc prendre quelques précautions lors de l’achat et de l’utilisation d’un coffre à jouet:

  • Assurez-vous que le coffre est conforme à la norme EN 71 
  • Choisissez un coffre dont le couvercle est léger et équipé de charnières avec un dispositif de retenue. En leur absence, enlevez le couvercle
  • Vérifiez qu’il y ait des butées entre le couvercle et la base du coffre pour éviter le pincement des doigts de l’enfant entre les 2 parties
  • Assurez-vous de la présence de trous d’aération dans le coffre, le cas échéant faites-en vous-même quelques-uns
  • Vérifiez que le coffre ne comporte pas de système de fermeture verrouillant de type loquet, serrure à clé, gâchettes…
  • Contrôlez régulièrement l’état du coffre à jouets

 

Pour en savoir plus:

  • Coffres à jouets, Guide de sécurité des produits pour enfants de l’Alliance européenne pour la sécurité de l’enfant, 2013

Attention à certaines plantes d’hiver

Mettez les plantes hors de portée des enfants

 

Durant l’hiver, il est fréquent de trouver dans les maisons des étoiles de Noël ou Poinsettia.flower-1829706_960_720

Cette jolie plante aux feuilles colorées est attirante pour les enfants mais pas sans dangers.

La sève de cette plante est très irritante :

  • Par contact avec la peau ou les yeux, elle peut donner des réactions locales de type irritations ou allergies qui se traduisent par des rougeurs, des éruptions ou des conjonctivites.
    En cas de contact, rincez abondamment à l’eau. Si l’irritation persiste, consultez votre médecin
  • Par ingestion des feuilles, elle peut provoquer des irritations de la bouche, des nausées, des vomissements ou des diarrhées.
    En cas d’ingestion, retirez les restes de plante de la bouche de l’enfant avec un gant de toilette humide puis faites-lui faire un rinçage de bouche avec de l’eau. S’il vous semble que la quantité ingérée est importante ou que vous êtes inquiets, n’hésitez pas à contacter le centre antipoison Tox Info Suisse au 145.

 

Parmi les autres plantes très présentes durant la période de fin d’année pouvant présenter des risques de toxicité, il faut penser également au houx, au gui, au cactus de Noël et à l’if.

Pour en savoir plus:

 

Références:

 

Article du 12 décembre 2016, mis à jour le 9 décembre 2019

La cueillette des champignons

Surveillez votre enfant lorsqu’il vous accompagne pour la cueillette des champignons

 

La fin de l’été nous apporte son lot de champignons en forêt, certains sont un régal dans l’assiette, d’autres sont irrésistiblement attirants pour l’œil mais non comestibles.

 

Voici quelques informations pour garantir le plaisir d’une cueillette en toute sécurité:

  • Expliquez à votre enfant qu’il doit impérativement vous demander votre accord s’il veut goûter un champignon cru car certains champignons sont toxiques dans tous leurs états; et d’autres qui sont comestibles cuits ne le sont pas lorsqu’ils sont crus. Dans tous les cas, ayez un œil attentif sur votre enfant pour éviter une intoxication.
  • Ramassez seulement les champignons que vous êtes absolument sûr de reconnaître comme étant comestibles. Au moindre doute sur un champignon, gardez-le à part du reste de votre cueillette et consultez la personne affiliée pour contrôler les champignons dans votre région (Liste sur le site Vapko, association suisse des organes officiels de contrôle des champignons en cliquant ici)
  • Choisissez les champignons en bon état et cueillez-les dans leur totalité (pied et chapeau) afin de faciliter leur identification.
  • Privilégiez l’utilisation d’un panier ou d’un sac en papier pour votre récolte plutôt que le plastique qui fait se dégrader rapidement les champignons
  • Lavez-vous les mains et celles de votre enfant dès votre retour à la maison
  • Si des symptômes tels que vertiges, nausées, vomissements ou autres troubles gastro-intestinaux apparaissent après la cueillette ou la consommation des champignons, contactez rapidement le centre antipoison Tox Info Suisse au 145 ou la centrale d’urgences au 144.

 

 

Pour en savoir plus:

 

Les engins à roulettes (trottinettes, tricycles…)

Assurez-vous que l’engin à roulettes utilisé par votre enfant soit adapté à son âge

Trottinettes, tricycles, draisiennes, rollers ou autres engins à roulettes font partie des objets de locomotion appréciés par les enfants.

Bien utilisés, ces objets développent les habiletés motrices de l’enfant ainsi que son sens de l’équilibre et la coordination de ses mouvements. L’apprentissage de leur usage passe souvent par quelques chutes le plus souvent bénignes pour autant que quelques principes de sécurité soient respectés:

  • Choisissez un engin adapté à l’âge de l’enfant et à ses compétences psychomotrices
  • Vérifiez que l’engin utilisé soit en bon état
  • Privilégiez l’usage à l’extérieur dans des espaces adaptés: chemins pédestres, zones piétonnes par exemple
  • En cas d’usage à l’intérieur, assurez-vous que l’enfant ne puisse pas chuter dans les escaliers (barrières de protection) ou se cogner sur des angles vifs (libérez un espace assez grand et sans obstacles)
  • Dès que possible, familiarisez l’enfant avec le port d’un casque adapté à sa taille. Cela en facilitera le port ultérieurement lorsque l’enfant s’adonnera à des sports tels que le vélo ou le ski.
  • Lorsque l’enfant commence à prendre de la vitesse et de l’habilité avec son engin, complétez son équipement avec des genouillères, des coudières et des protège-poignets.

 

Pour en savoir plus:

 

 

Mon beau sapin

Privilégiez l’utilisation de bougies LED pour décorer votre sapin de Noël ou votre couronne de l’Avent

 

La période de Noël pointe le bout de son nez. Les préparatifs vont bon train et les décorations commencent à prendre place dans la maison: la traditionnelle couronne de l’Avent et le sapin de Noël sont à l’honneur. Leurs bougies s’illuminent pour le plaisir des yeux des enfants.

Voici quelques précautions indispensables pour garantir des illuminations en toute sécurité et éviter des risques de brûlures chez l’enfant ou des risques d’incendie à la maison:

  1. Privilégiez l’utilisation de bougies LED, elles ne dégagent pas de chaleur

2. Si vous utilisez de vraies bougies:

  • Assurez-vous que le sapin et les bougies soient placés bien verticalement et dans un support adapté. Posez votre couronne de l’Avent bien à plat à l’horizontale. Dans tous les cas, éloignez-les des matières facilement inflammables telles que des rideaux ou des nappes par exemple
  • Gardez les enfants sous surveillance en présence de bougies allumées
  • Apprenez les bons comportements aux enfants: les bougies sont allumées uniquement par les adultes et se regardent de loin
  • Éteignez toujours les bougies lorsque vous n’êtes pas présents
  • Remplacez les bougies avant qu’elles ne soient complètement brûlées
  • Dès les premiers signes de sécheresse des branches de sapin, renoncez à l’utilisation de vraies bougies
  • Et enfin, gardez à portée de main un moyen d’éteindre rapidement un début d’incendie (seau d’eau, couverture anti-feu, extincteur…)

 

Pour en savoir plus: 

 

 

Article du 4 décembre 2018, mis à jour le 9 décembre 2019

Attention aux piles bouton !

Gardez les piles bouton hors de portée des enfants

Ces petites piles que l’on trouve dans de nombreux appareils, tels que les jouets ou les télécommandes, représentent un risque majeur en cas d’ingestion. En dehors du risque d’étouffement par obstruction des voies respiratoires, elles sont surtout très dangereuses du fait des substances toxiques qu’elles libèrent en quelques heures dans l’œsophage et qui peuvent entraîner des lésions potentiellement mortelles.

 

Voici quelques recommandations de sécurité:

  • Gardez les piles bouton hors de portée des enfants
  • En cas d’ingestion, même supposée, d’une pile bouton; téléphonez à la centrale d’urgence 144 ou au centre antipoison Tox Info Suisse au 145 . Ne donnez rien à boire ou à manger à l’enfant.
  • Vérifiez que vos appareils utilisant des piles bouton soient équipés d’un compartiment à piles sécurisé (fermeture avec une vis ou deux manœuvres indépendantes à exécuter pour l’ouvrir). Dans le cas contraire, mettez ces appareils hors de portée des enfants
  • Achetez des piles en emballage à compartiment séparé, ils s’ouvrent seulement à l’aide d’une paire de ciseaux
  • Évitez de changer les piles d’un objet en présence d’enfants

 

Référence

  • Communiqué de presse du 27 septembre 2018,  de la direction générale de la santé (France),de l’agence nationale de sécurité sanitaire (France) et de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (France)

 

Article mis à jour le 2.10.2018