Le bain de votre enfant en sécurité

Restez toujours auprès de votre enfant pendant le moment du bain

 

Pour la plupart des enfants, le bain est un moment de plaisir et de détente. Pour profiter pleinement de cet instant avec votre enfant, pensez à préparer tout ce dont vous aurez besoin à l’avance et sécurisez votre salle de bain. Voici quelques mesures de prévention:

  • Mettez hors de portée de votre enfant les objets dangereux (ciseaux, rasoirs…), les produits toxiques (cosmétiques, médicaments, produits de ménage…) et les appareils électriques (sèche-cheveux, épilateurs…)
  • Préparez la salle de bain et le matériel pour le bain de votre enfant:  température de la pièce adaptée, pas d’objets au sol sur lesquels vous pourriez trébucher, produits pour le bain et habits pour l’enfant à portée de main, tapis antidérapant dans la baignoire pour les plus grands…..
  • Faites couler le bain de l’enfant en vérifiant la température de l’eau (idéalement 37 degrés). Si vous baignez votre enfant dans la baignoire familiale, pensez à faire couler un peu d’eau froide à la fin pour refroidir les robinets. Si votre baignoire n’est pas équipée d’un mitigeur thermostatique (robinet sécuritaire permettent de bloquer la température de l’eau à une valeur prédéfinie), fermez fortement les robinets (en particulier celui d’eau chaude afin que votre enfant ne puisse pas l’ouvrir seul et risquer de se brûler)
  • Les sièges et anneaux de bain ne sont pas des dispositifs de sécurité. Restez auprès de votre enfant pendant son bain même si votre téléphone sonne
  • Gardez toujours une main sur votre enfant lorsqu’il est sur la table à langer

 

 

Pour en savoir plus:

Vacances d’été à la montagne

Passer des vacances d’été à la montagne avec des enfants demande une bonne organisation et quelques précautions

 

Partir à la montagne en été demande de penser à quelques points importants:

  • Selon l’âge de votre enfant, l’altitude et le pays de destination, il peut être utile de solliciter l’avis du médecin traitant de l’enfant
  • Les incontournables à mettre dans la valise: le carnet de santé de votre enfant, la crème solaire adaptée à l’âge de votre enfant, les lunettes de soleil et une casquette à visière (ou un chapeau de soleil à bords), des habits chauds (les variations de température en montagne peuvent être importantes et rapides), des bonnes chaussures de marche si vous prévoyez de faire quelques randonnées

 

Lors de votre séjour, quelques précautions s’imposent:

  • Si votre enfant présente des signes d’inconfort (pleurs, irritabilité…) lors du trajet pour monter jusqu’à votre lieu de destination, faites des pauses régulièrement pour faciliter l’acclimatation au changement d’altitude et proposez-lui à boire (le fait de déglutir permet de décompresser les tympans)
  • Une fois sur le lieu de vos vacances, pensez à hydrater régulièrement votre enfant, l’air est plus sec en montagne
  • Lorsque vous êtes à l’extérieur et que le soleil brille, pensez à mettre de la crème solaire à votre enfant et à renouveler l’application régulièrement. Mettez-lui des lunettes de soleil.
  • Lors de promenades ou de randonnées, adaptez le degré de difficulté du parcours aux compétences physiques de votre enfant et mettez-lui des bonnes chaussures pour marcher (orteils protégés, chevilles bien maintenues)
  • Évitez les jeux de ballon dans les terrains pentus (risques de chute plus importants)
  • Si vous profitez des lacs de montagne pour une baignade, attention à la différence de température air-eau qui peut être marquée, mouillez progressivement votre enfant et surveillez-le pendant qu’il se baigne
  • Après une promenade, pensez à contrôler si votre enfant n’a pas été piqué par une tique. En cas de piqûre, adoptez les bons gestes (voir lien ci-dessous)

 

 

Pour en savoir plus

 

 

 

Les noyades en eau libre

Les noyades en eau libre sont celles qui se produisent dans les lacs, océans, rivières, réservoirs et autres sources d’eau libre .L’organisation  Safe Kids Worldwide et le programme Make Safe Happen ont unis leurs forces en réalisant une étude aux Etats-Unis pour mieux comprendre ce problème spécifique.

  • 22% des décès suite à des noyades en eau libre touchent les enfants 1- 4 ans, contre 57% en piscine dans cette même tranche d’âge
  • 70% des décès par noyade en eau libre ont lieu entre mai et août
  • Pour un décès d’enfant par noyade, environ 7 enfants sont vus dans les services d’urgence pour des accidents de noyade non mortels
  • En 2016 43% des décès par noyade se sont produits en eau libre, contre 38% en piscine, 9% dans le bain et 10% d’origine non connue.
  • Environ 38% des décès par noyade en eau libre ont lieu dans des lacs, 24% en rivières et 20% dans des étangs. Seulement 3,8% se produisent en mer.

Ce n’est pas parce qu’un enfant sait nager en piscine qu’il est pour autant capable de nager en eau vive en raison de dangers tels que le courant, la végétation, les rochers, la température de l’eau souvent plus froide, les variations brutales de profondeur, la difficulté d’estimer les distances. la visibilité limitée etc…

 

Il est donc important d’encourager les parents à délimiter les zones de baignades et à tenir compte des conseils suivants:

  • Surveillez les enfants quand ils sont dans ou autour de l’eau sans se laisser distraire et en restant à proximité
  • Si plusieurs adultes sont présents, désignez une personne pour surveiller les enfants et faites régulièrement un tournus
  • Apprenez à nager aux enfants dès que possible
  • Assurez-vous que les enfants acquièrent les compétences suivantes: aller (ou sauter) en eau profonde et savoir revenir à la surface, se retourner et s’orienter vers une zone de sécurité, flotter ou faire la planche dans l’eau, coordonner la respiration et les mouvements de natation et enfin, sortir de l’eau
  • Expliquez aux enfants pourquoi nager en eau libre est différent de nager en piscine
  • Portez un gilet de sauvetage pour faire du bateau ou d’autres activités sur l’eau
  • Faites porter un gilet de sauvetage aux petits enfants et à ceux qui ne savent pas nager lorsqu’ils se trouvent à proximité de l’eau
  • Utilisez les zones de baignade autorisée
  • Apprenez les gestes de premiers secours en cas de noyade

 

Références:

  1. Safe Kids Worldwide, Make Safe Happen. Fast facts- Open Water Drowning by the numbers [Internet]. 2018 [cité 5 juin 2018]. https://www.safekids.org/sites/default/files/fast_facts_ow_drowning.pdf
  2. Safe Kids Worldwide, Make Safe Happen. Hidden Hazards- An Explorartion of Open Water Drowning and Risks for Children [Internet]. 2018 [cité 5 juin 2018]. https://www.safekids.org/sites/default/files/water_safety_study_2018.pdf

 

 

Noyade

Gardez toujours sous surveillance un enfant, même s’il porte des manchons gonflables, lorsqu’il se trouve dans l’eau ou à proximité d’un plan d’eau, même de faible profondeur.

 

Les noyades sont la deuxième cause de décès accidentel chez les enfants 1- 4 ans

 

Que faire en cas de noyade:

 

  1. Sortez l’enfant de l’eau et appelez de l’aide
  2. Répond-il?
    • Non et il ne respire pas : appelez immédiatement le 144. Suivez les instructions qui vous seront données par la centrale d’appel d’urgence pour pratiquer les manœuvres de réanimation de l’enfant.
    • Non mais il respire:  placez-le en position latérale de sécurité. Appelez le 144. Séchez et réchauffez l’enfant en attendant les secours.
    • Oui :  séchez-le et  réchauffez-le. Consultez un médecin rapidement pour prévenir l’apparition de problèmes respiratoires

    Dans tous les cas, il est inutile de suspendre l’enfant par les pieds pour vider l’eau des poumons

     

    Références:

    • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)
    • Noyade le site de référence sur les noyades – site officiel français

Les dangers de l’eau

Gardez toujours sous surveillance un enfant qui se trouve dans l’eau ou à proximité d’un plan d’eau, même de faible profondeur.

 

En Suisse, la noyade est la deuxième cause de décès accidentel, après les accidents de la circulation routière, chez les enfants de 1 à 4 ans.

Il suffit de quelques centimètres d’eau pour qu’un enfant se noie. Jusqu’à 3 ans, il ne peut pas sortir son visage de l’eau pour respirer car sa tête est trop lourde.
Une noyade peut se produire en moins de 20 secondes, sans aucun bruit pour alerter.

 

Voici quelques règles de sécurité à respecter impérativement pour éviter un accident par noyade:
  • Lorsqu’un enfant est dans l’eau, que ce soit dans la baignoire ou au bord d’un plan d’eau, laissez votre smartphone de côté et gardez en permanence un œil sur lui. Restez à proximité dans un rayon maximum de 3 pas
  • Les sièges et anneaux de bain, ainsi que les manchons gonflables ne sont pas des dispositifs de sécurité
  • A l’arrivée dans un nouvel environnement, identifiez les sources de danger potentiel: bassine d’eau, mare de jardin, piscine gonflable, jacuzzi etc… avant de laisser partir l’enfant explorer seul
  • Installez une clôture fermée autour de la piscine ou d’un plan d’eau à votre domicile
  • Habituez l’enfant à l’eau dès tout petit et apprenez-lui à nager dès que possible

 

 

 

Pour en savoir plus:

 

Article du 12 juillet 2017, mis à jour le 14 mai 2019

 

Les sièges et anneaux de bain

Ne laissez JAMAIS, même pour un court instant, un enfant seul ou sous la surveillance d’un autre enfant dans son bain ou dans une baignoire, même lorsqu’il est dans un siège ou un anneau de bain.

 

 

Destinés à rendre le moment du bain plus confortable pour les parents, les dispositifs d’aide au bain sont à déconseiller en raison du risque important de noyade auxquels ils exposent les enfants. Ils ne peuvent en aucun cas être considérés comme des dispositifs de sécurité.

 

Pour en savoir plus: