Les dangers de l’électricité

Mettez des cache-prises sur vos prises électriques pour protéger les enfants

 

Dès que l’enfant commence à explorer son environnement à 4 pattes, sa curiosité et son absence de conscience des dangers l’expose à des risques d’électrisation à la maison. L’électrisation est l’accident provoqué par une décharge électrique, l’électrocution correspond au même accident suivi de mort.

Les pièces qui présentent le plus de dangers sont:

  • la cuisine de par les différents appareils électriques qui s’y trouvent, souvent branchés même hors utilisation
  • la salle de bains où les appareils tels que sèche-cheveux, rasoirs électriques …. peuvent se trouver branchés à proximité d’une source d’eau (baignoire, lavabo…)
  • la chambre de l’enfant qui peut avoir des prises de courant près du sol ainsi que des appareils branchés dessus tels que lampe de chevet, humidificateur, radiateur d’appoint…..

 

Voici quelques gestes simples pour éviter les accidents avec l’électricité:

  • Mettez des cache-prises sur les prises de courant non utilisées
  • Évitez de laisser des rallonges électriques ou des multiprises branchées (ou non) à portée de main des enfants
  • Vérifiez que les cordons de vos appareils électriques ne soient pas endommagés (fils dénudés)
  • Débranchez et rangez les appareils électriques après utilisation

 

Pour en savoir plus:

 

 

 

Les sources de danger dans la chambre d’enfant

Sécurisez de manière optimale la chambre de votre enfant

 

La chambre de l’enfant est la pièce qui doit lui offrir le plus de sécurité. C’est là qu’il va dormir, jouer, passer de longs moments . C’est avant tout un lieu de plaisir et d’éveil.

Voici les points auxquels il faut être attentif:

Le lit:

  • Sans oreiller, ni duvet ni tour de lit.
  • L’enfant dort sur le dos. Il ne porte pas de collier ou chaînette sans fermoir sécurisé
  • Les jouets et peluches ne sont pas à sa portée. Attention aux cordelettes sur les jouets musicaux
  • Les barreaux du lit sont espacés au maximum de 7,5 cm

 

La table à langer

  • Placée de préférence dans un angle de la chambre pour sécuriser déjà 2 côtés
  • L’enfant est toujours sous surveillance sur la table à langer

 

Les jouets

  • Les jouets seront d’une taille supérieure au diamètre d’une balle de ping-pong afin que l’enfant ne les avale pas
  • Les jouets à piles seront vérifiés régulièrement pour s’assurer que les piles n’ont pas coulé, ce qui serait toxique pour l’enfant
  • Attention aux coffres à jouets en bois dont le couvercle lourd pourrait blesser en retombant

 

Les fenêtres

  • Elles seront sécurisées par des systèmes de protection empêchant l’enfant de les ouvrir
  • Attention au lit, aux meubles ou  aux chaises devant une fenêtre qui peuvent vite se transformer en échelles

 

Les portes

  • Équipez les portes de systèmes de sécurité évitant les pincements
  • Retirez les clés des portes pour éviter que l’enfant ne s’enferme accidentellement dans sa chambre

 

Le mobilier

  • Il doit être stable
  • Les étagères ou armoires doivent être fixées au mur pour éviter qu’elles ne basculent si l’enfant grimpe dessus

 

Les prises électriques

  • Sécurisez les prises électriques avec des caches prises.
  • Évitez que l’enfant puisse accéder à des fils électriques (rallonges au sol, fils qui pendent….)

 

Les appareils de chauffage

  • Veillez à protéger les appareils de chauffage avec un cache s’ils sont chauds au toucher

 

En cas d’utilisation d’un humidificateur

  • Privilégiez les humidificateurs à vapeur froide
  • Mettez hors de portée de l’enfant les humidificateurs à vapeur chaude

 

Lire aussi:

 

Les risques de chute à la maison

Restez toujours à côté d’un enfant lorsqu’il est exposé à un risque de chute depuis un endroit en hauteur (table à langer, canapé, lit, chaise haute…)

Installez des barrières de sécurité dans les escaliers

Gardez toujours sous surveillance un enfant lorsqu’il se trouve dans une pièce avec la fenêtre ouverte ou sur un balcon

 

Les chutes sont l’accident le plus fréquent chez les enfants entre 0 et 4 ans. Leurs conséquences peuvent parfois être graves.

Les circonstances des chutes sont liées à l’âge et au développement de l’enfant:

  • Chez les tout-petits, les chutes peuvent se produire de la table à langer, du lit, du canapé, de la poussette, du transat ou encore de la chaise haute
  • Dès que l’enfant commence à se déplacer à 4 pattes, le premier danger de chute provient des escaliers
  • Dès que la marche est acquise, l’enfant peut chuter depuis tout endroit où il arrive à grimper, sur un sol mouillé, dans la baignoire, depuis une fenêtre ou un balcon

 

Voici quelques précautions importantes pour prévenir les risques de chute:
  • Gardez toujours sous surveillance un enfant sur la table à langer ou dans la chaise haute
  • Attachez les sangles de sécurité quand l’enfant est installé dans le transat ou dans la poussette, même pour un court instant. Posez le transat au sol
  • Pensez à régler le fond du lit en position basse dès que l’enfant arrive à se relever seul dans son lit
  • Installez des barrières de sécurité en haut et en bas des escaliers pour que l’enfant ne puisse pas accéder seul aux escaliers. Apprenez-lui dès que possible à descendre et monter les escaliers à 4 pattes, sur les fesses puis debout.
  • Sécurisez les fenêtres et les balcons: enlevez les objets que l’enfant pourrait escalader sur un balcon ou devant une fenêtre, posez des systèmes de sécurité aux fenêtres
  • Surveillez un enfant lorsqu’il se trouve dans une pièce avec une fenêtre ouverte
  • Protégez les coins de table pour éviter que l’enfant se blesse dessus en cas de chute
  • Évitez de laisser votre sol mouillé ou encombré
  • Installez un tapis antidérapant dans la baignoire

 

Références:

  • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)
  • Prévention des chutes , fiche Pipad’es 2009

Les plantes toxiques

Évitez d’avoir des plantes toxiques dans et autour de votre domicile. Le cas échéant, gardez-les hors de portée des enfants dans la maison et surveillez les enfants lorsqu’ils sont dans le jardin.

 

Pour bon nombre de personnes, c’est un plaisir de décorer leur environnement avec de jolies plantes. Pourtant certaines d’entre elles peuvent représenter un danger pour les jeunes enfants: curieux de tout, ils aiment découvrir en touchant, voire en portant à la bouche ce qui les entoure, y compris les plantes.

 

La toxicité d’une plante peut se situer dans le bulbe, les racines, les feuilles, les fleurs, les fruits, la sève voire dans toute la plante.

Les réactions à une plante toxique peuvent être de différents types:

  • Intoxication par ingestion
  • Irritation de la peau, des muqueuses, des yeux
  • Réaction de sensibilité à la lumière du soleil

 

Comment prévenir les dangers avec les plantes:
  • Renseignez-vous sur les plantes que vous achetez et sur celles que vous avez déjà
  • Mettez les plantes toxiques hors de portée de l’enfant
  • Surveillez l’enfant lorsqu’il joue à l’extérieur s’il y a des plantes potentiellement toxiques à sa portée
  • Apprenez le plus tôt possible à l’enfant de ne pas toucher ni manger les plantes

 

Comment réagir si vous pensez que votre enfant fait une réaction à une plante toxique:
  • Ne faites ni boire ni vomir l’enfant sans avis médical
  • Identifiez la plante en cause
  • Téléphonez au 145, Tox Info Suisse, pour vous renseigner sur les symptômes qui doivent vous alerter et la conduite à tenir

 

Comment identifier les plantes à risques:

Vous trouverez dans la brochure “Plantes” du centre antipoisons belge www.centreantipoisons.be une liste avec illustrations des plantes les plus communes qui peuvent représenter un risque de toxicité. Attention, cette brochure est belge et oriente vers un numéro d’appel d’urgence en Belgique. En Suisse, le centre de compétences officiel en cas d’intoxication est Tox Info Suisse, atteignable tous les jours 24h/24h au 145 pour les urgences et au +41 44 251 66 66 pour les cas non urgents et demandes de conseils au sujet des intoxications..

 

Pour en savoir plus:

 

Références:

 

Feux d’artifice et pétards du 1er août : les précautions d’usage.

Gardez les feux d’artifice et les pétards hors de portée des enfants

 

A l’occasion du 1er août, les feux d’artifice et les pétards font partie de la fête.

Une mauvaise utilisation de ces engins pyrotechniques (engins contenant au moins un élément explosif ou une charge d’inflammation) peut provoquer des brûlures, des lésions oculaires ou auditives voire déclencher un incendie.

Voici quelques précautions à respecter lors de leur achat et de leur utilisation:

  • Lors de l’achat, informez-vous du mode d’utilisation auprès du vendeur et lisez la notice d’emploi
  • Utilisez les engins pyrotechniques dans une zone dégagée, à l’écart des personnes
  • Ne laissez pas les enfants installer ni allumer les engins
  • Installez les engins sur une base stable en tenant compte du sens du vent
  • Prévoyiez des bouteilles ou des tubes ancrés dans le sol pour tirer les fusées
  • Ne fumez pas à proximité d’engins pyrotechniques
  • Attendez au moins 5 minutes avant de vous approcher d’un “raté” et n’essayez pas de le réutiliser

 

Références:

  • Cipi Centre d’information pour la prévention des incendies www.bfb-cipi.ch
  • Bpa Bureau de prévention des accidents www.bpa.ch
  • Feux d’artifice Guide de sécurité des produits pour enfants de l’Alliance européenne pour la sécurité de l’enfant, 2013

Les dangers cachés de la table à langer

Gardez sous surveillance un enfant qui se trouve sur la table à langer.

 

La table à langer est connue pour les risques de chute auxquels elle expose les enfants, d’où l’importance de ne pas laisser l’enfant seul dessus.

Mais il ne faut pas négliger tous les produits qui sont à portée de main de l’enfant au moment du change et les risques d’ingestion ou d’inhalation de produits plus ou moins toxiques que cela engendre.

 

Pour en savoir plus: