Les sucettes (ou lolettes) et les hochets

Choisissez des sucettes avec des cordons courts (max. 22 centimètres) qui se fixent sur les vêtements et des hochets ne présentant pas de petites pièces qui pourraient se détacher. Dans tous les cas, vérifiez régulièrement l’état de ces objets.

 

Les sucettes et les hochets font partie des objets du quotidien des enfants.

Les sucettes sont souvent utilisées pour calmer les pleurs d’un enfant ou l’aider à s’endormir. Les hochets sont tout particulièrement appréciés par les tout-petits comme premier jouet d’éveil. Il est important d’être attentif à l’achat et lors de l’utilisation de ces objets car ils peuvent être à l’origine d’accidents graves tels que:

  • Des étouffements à cause de petites parties qui se détachent facilement et qui peuvent être avalées par l’enfant
  • Des strangulations par les cordons ou rubans utilisés pour les maintenir à proximité de l’enfant.

 

Pour en savoir plus:

 

Article du 10 mai 2017 mis à jour le 29 mars 2021

Bien choisir un lit pour un enfant en bas âge

Le choix d’un lit pour un enfant en bas âge (lit à barreaux) doit répondre à certains critères pour garantir la sécurité de l’enfant.

 

Voici les critères les plus importants:

  • Le lit doit être conforme à la norme EN 716
  • L’espace entre les barreaux du lit ainsi qu’entre les lattes du sommier ne doit pas dépasser 6,5 centimètres.
  • L’espace entre le matelas et et les parois latérales du lit ne doit pas être supérieur à la largeur de 2 doigts.
  • La profondeur du lit doit être réglable pour s’adapter au développement de l’enfant, mais au minimum de 20 centimètres entre la surface du matelas et le sommet des barreaux en position haute et au minimum de 50 centimètres en position basse.

 

Pour en savoir plus:

 

Article du 5 janvier 2017, mis à jour le 15 décembre 2020

Pour un sommeil sécuritaire

Il est important de créer un environnement sécurisé pour le sommeil de votre enfant

 

Durant les premières années de vie, un enfant a besoin de nombreuses heures de sommeil. Pour qu’i puisse dormir en toute sécurité, il est nécessaire de respecter quelques précautions :

  • Choisissez un lit adapté à l’âge de votre enfant et conforme à la norme EN 716
  • Durant ses premiers mois de vie, couchez votre enfant sur le dos dans un lit sans oreiller, ni duvet, ni tour de lit, ni peluches
  • Privilégiez de faire dormir votre enfant dan son lit
  • Enlevez les cordelettes de lolette, les chaînettes et colliers d’ambre à votre enfant lorsque vous le couchez
  • Évitez de placer son lit vers une fenêtre si celle-ci n’est pas sécurisée. ainsi que vers des rideaux à cordelette

 

 

Pour en savoir plus:

Pour des repas sans risques

Il est important de rester auprès de votre enfant pendant les repas

 

Pour que les repas de votre enfant soient un moment de plaisir partagé, il est utile de respecter quelques principes de précautions:

  • Privilégiez les repas dans le calme, assis à table
  • Soyez attentifs à attacher votre enfant dans la chaise haute durant le repas et assurez-vous de la stabilité de la chaise afin qu’elle ne puisse pas basculer. Si vous avez des enfants plus grands, expliquez-leur qu’il est dangereux de grimper sur la chaise haute.
  • Pensez à mettre hors de portée de votre enfant les aliments inadaptés: trop durs, trop gros; ainsi que les objets potentiellement dangereux (objets tranchants, liquides chauds….)
  • Vérifiez la température des aliments avant de les donner à votre enfant, en particulier s’ils ont été chauffés au micro-onde
  • Restez à proximité de votre enfant durant le temps du repas

 

Pour en savoir plus:

Étouffement

Il est important de surveiller votre enfant pendant qu’il mange et de mettre hors de sa portée les objets ou aliments de petite taille

 

Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement exposés aux risques d’étouffement du fait qu’ils portent facilement tout à la bouche et que leurs voies respiratoires supérieures sont relativement étroites.

Comment identifier un enfant qui est en train de s’étouffer?

  • L’obstruction partielle des voies respiratoires:
    L’air arrive encore à circuler. L’enfant est pris de violentes quintes de toux, sa respiration peut devenir sifflante, son visage rougit, il a de la difficulté à parler et il pleure,
  • L’obstruction totale des voies respiratoires:
    L’air ne peut plus circuler. L’enfant ne tousse pas, ne pleure pas, garde la bouche ouverte, ses lèvres bleuissent. Il peut même perdre connaissance. C’est une urgence vitale.

 

Que faire en cas d’étouffement?

1.Si l’enfant tousse, il est préférable de ne pas intervenir et surtout de ne pas essayer d’aller chercher l’objet avalé dans la gorge de l’enfant.  Le plus souvent, la toux va suffire pour qu’il expulse ce qu’il a avalé. S’il retrouve sa respiration normale, contactez le médecin traitant de l’enfant pour prévoir un contrôle. S’il n’a pas expulsé l’objet avalé, que sa respiration est difficile ou sifflante, appelez le 144.

2.Si l’enfant ne tousse pas, que ses lèvres commencent à bleuir et qu’il est conscient, il est urgent d’agir pour désobstruer ses voies respiratoires. Selon l’âge de l’enfant, la manœuvre à exécuter  sera différente.
Voici deux vidéos qui expliquent les bons gestes en cas d’étouffement:

Si l’enfant expulse l’objet avalé, contactez le médecin de l’enfant pour demander un avis médical ou le médecin de garde en cas d’absence.

3.Si l’enfant ne respire plus et a perdu connaissance, appelez le 144 et commencer les gestes de réanimation cardio-pulmonaire*

Dans tous les cas, il est déconseillé de suspendre l’enfant par les pieds.

 

* Vidéos mises à disposition par l’école de premiers secours Firstmed

 

Références: 

 

 

Les risques d’étouffement chez l’enfant

Il est important de rester à proximité de votre enfant pendant qu’il mange et de mettre hors de sa portée les sacs en plastique ainsi que les objets ou aliments de petite taille qu’il pourrait mettre dans la bouche.

 

La majorité des accidents par étouffement concerne les enfants de moins de 5 ans.

Voici quelques points essentiels auxquels faire attention pour en diminuer les risques:

  • Lors d’un repas, les aliments inadaptés à l’enfant sont à éviter : aliments trop durs et /ou morceaux trop gros (carottes crues, pommes, grains de raisin, olives, fruits à noyau, morceau de pain, cacahuète etc…). il risquerait de les avaler sans les mâcher, ce qui pourrait obstruer ses voies respiratoires. Si vous donnez un morceau de pain à votre enfant, il est important de le surveiller pendant qu’il le mange afin d’éviter qu’il prenne un trop gros morceau d’un seul coup
  • Il est préférable de faire manger votre enfant à table et dans le calme, sans le laisser courir ou s’agiter la bouche pleine
  • Les enfants de moins de 3 ans demandent une attention toute particulière. Pour eux, la découverte de l’environnement passe par le fait de porter les objets à la bouche: il est donc nécessaire de mettre hors de leur portée les objets et aliments de petite taille (pièces de monnaie, boutons, pièces de jeu de construction pour enfants de plus de 3 ans, piles, billes bonbons, cacahuètes, noix etc…).
  • Les indications du fabricant vous informent sur les recommandations concernant l’âge des enfants auxquels le jouet est destiné. Ce logo indique que le jouet n’est pas adapté pour un enfant de moins de 3 ans
  • Les sacs en plastique seront rangés de manière à éviter que votre enfant risque de s’étouffer en enfilant un sac sur la tête pour jouer à cache-cache

 

Deux astuces pour limiter efficacement les risques d’accident par étouffement:

  • Un petit tour à quatre pattes de temps en temps pour faire le tour des pièces de vie où évolue votre enfant : En étant ainsi à la hauteur de l’enfant lorsqu’il joue par terre, vous pourrez enlever les petits objets qui seraient à sa portée sous un meuble par exemple.
  • Le tube en carton d’un rouleau de papier toilette vide pour identifier facilement les objets de petite taille qui représentent un risque pour les jeunes enfants: si l’objet passe dedans, il sera mis hors d’atteinte des enfants.

 

A connaitre: les bons gestes en cas d’étouffement Pipad’es 2020

Références:

  • La prévention de l’étouffement et de la suffocation chez l’enfant, Société canadienne de pédiatrie 2012, mis à jour janvier 2020.
  • Étouffements, strangulations fiche extraite du livre « Un accident est si vite…évité »,  actes des journées de prévention des accidents de la petite enfance  2009
  • Les risques d’étouffement – à surveiller jusqu’à 4 ans, Institut national de Santé Publique Québec