Étouffement

Il est important de surveiller votre enfant pendant qu’il mange et de mettre hors de sa portée les objets ou aliments de petite taille

 

Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement exposés aux risques d’étouffement du fait qu’ils portent facilement tout à la bouche et que leurs voies respiratoires supérieures sont relativement étroites.

Comment identifier un enfant qui est en train de s’étouffer?

  • L’obstruction partielle des voies respiratoires:
    L’air arrive encore à circuler. L’enfant est pris de violentes quintes de toux, sa respiration peut devenir sifflante, son visage rougit, il a de la difficulté à parler et il pleure,
  • L’obstruction totale des voies respiratoires:
    L’air ne peut plus circuler. L’enfant ne tousse pas, ne pleure pas, garde la bouche ouverte, ses lèvres bleuissent. Il peut même perdre connaissance. C’est une urgence vitale.

 

Que faire en cas d’étouffement?

1.Si l’enfant tousse, il est préférable de ne pas intervenir et surtout de ne pas essayer d’aller chercher l’objet avalé dans la gorge de l’enfant.  Le plus souvent, la toux va suffire pour qu’il expulse ce qu’il a avalé. S’il retrouve sa respiration normale, contactez le médecin traitant de l’enfant pour prévoir un contrôle. S’il n’a pas expulsé l’objet avalé, que sa respiration est difficile ou sifflante, appelez le 144.

2.Si l’enfant ne tousse pas, que ses lèvres commencent à bleuir et qu’il est conscient, il est urgent d’agir pour désobstruer ses voies respiratoires. Selon l’âge de l’enfant, la manœuvre à exécuter  sera différente.
Voici deux vidéos qui expliquent les bons gestes en cas d’étouffement:

Si l’enfant expulse l’objet avalé, contactez le médecin de l’enfant pour demander un avis médical ou le médecin de garde en cas d’absence.

3.Si l’enfant ne respire plus et a perdu connaissance, appelez le 144 et commencer les gestes de réanimation cardio-pulmonaire*

Dans tous les cas, il est déconseillé de suspendre l’enfant par les pieds.

 

* Vidéos mises à disposition par l’école de premiers secours Firstmed

 

Références: 

 

 

Brûlure

Protégez les foyers ouverts et tenez les enfants à l’écart des sources de brûlures (boissons chaudes, bougies…)

Les brûlures représentent un risque d’accident fréquent chez les enfants de moins de cinq ans. Dans 2/3 des cas, elles sont dues à des projections de liquides bouillants (eau, thé, huile…).

Que faire en cas de brûlure:

1. Éloignez immédiatement votre enfant de la source de chaleur

2. Refroidissez la partie du corps touchée en faisant couler doucement l’eau fraîche du robinet (mais pas glacée) sur la brûlure pendant au moins 10 minutes. Cela permet de diminuer la douleur et de faire baisser la température de la peau en surface ainsi qu’en profondeur

3. Conduite à tenir après avoir rafraîchi la zone brûlée:

  • En cas de brûlure du 1er degré (peau rougie comme un coup de soleil, sur une petite surface), mettez une crème hydratante et protégez avec une compresse. Si vous avez un doute, contactez le médecin de l’enfant
  • En cas de brûlure du 2ème degré (formation d’une cloque supérieure à 1 cm de diamètre), protégez avec une compresse sans percer la cloque et consultez rapidement le médecin de l’enfant
  • En cas de brûlure du 3ème degré (peau noircie ou blanche et cartonnée, absence de douleurs, vêtements collés sur la brûlure), enveloppez la zone touchée dans un linge humide sans chercher à enlever les habits et appelez le 144

Pour toute brûlure d’origine électrique même de petite taille, consultez le médecin de l’enfant.

 

Références:

  • Que faire si mon enfant s’est brûlé ? Site internet du centre romand des brûlés du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, juillet 2019
  • HUG – Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant est malade. www.monenfantestmalade.ch
  • Ogier R, Lador F. Premiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)

 

Electrisation

Mettez des cache-prises sur vos prises électriques pour protéger les enfants

 

L’électrisation est l’accident provoqué par une décharge électrique, l’électrocution correspond au même accident suivi de mort.

Les jeunes enfants sont le plus souvent exposés aux risques d’électrisation à l’intérieur de la maison en mettant un objet métallique dans une prise, en touchant des fils dénudés…..

Que faire en cas d’électrisation:

 

1. Si l’enfant est toujours en contact avec la source d’électrisation, coupez le courant ou éloignez votre enfant de la source d’électricité à l’aide d’un objet non conducteur (objet en bois ou en plastique comme un balai, par exemple)

 

2. Répond-il ?
  • Non et il ne respire pas : appelez immédiatement le 144. Suivez les instructions qui vous seront données par la centrale d’appel d’urgence pour pratiquer les manœuvres de réanimation de l’enfant.
  • Non mais il respire: placez-le en position latérale de sécurité et appelez le 144.
  • Oui: calmez l’enfant. S’il a des signes de malaise (il est très pâle, ou agité ou confus ou montre un comportement inhabituel), ou qu’il présente des signes de brûlures, appelez le 144.

 

Dans tous les cas d’électrisation, consultez rapidement un médecin car certaines lésions dues à l’électricité passent inaperçues.

 

Références

La position latérale de sécurité

La position latérale de sécurité est un geste simple à connaitre pour faire face à certaines situations d’urgence. C’est une position de sécurité pour attendre l’arrivée des secours.

Elle s’utilise si l’enfant est inconscient, qu’il respire et qu’il n’a pas subi de traumatisme ayant pu causer des lésions de la colonne vertébrale.

1. Votre enfant ne réagit pas quand vous le touchez ou quand vous lui parlez, mais vous entendez sa respiration ou vous voyez son thorax bouger.

Dans la mesure du possible, appelez de l’aide. Placez l’enfant en position latérale de sécurité afin de maintenir ses voies respiratoires dégagées et de faciliter l’écoulement d’éventuels vomissements vers l’extérieur de sa bouche.

Pour un enfant: mettez-vous à côté de lui. Placez une de vos mains derrière ses genoux et la deuxième derrière ses épaules. Tournez-le sur le côté et inclinez-lui légèrement la tête en arrière avec le visage orienté vers le sol. Repliez la jambe du dessus sur l’autre de manière à ce que le genou touche le sol.

Pour un bébé: portez-le dans vos bras en maintenant son corps sur le côté et sa bouche orientée vers le sol

2. Appelez le 144

3. Surveillez sa respiration en attendant l’arrivée des secours

 

Références:

  • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)
  • HUG – Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant est malade. www.monenfantestmalade.ch

Illustration mise à disposition par l’association SPARADRAP, une association pour aider les enfants à avoir moins peur et moins mal lors des soins et à l’hôpital  www.sparadrap.org

 

Chute

Gardez un enfant sous surveillance pour limiter les risques de chute d’un enfant  (table à langer, chaise haute, balcon, fenêtre ouverte, place de jeu …) 

Sécurisez son environnement (barrières d’escaliers, systèmes de sécurité pour fenêtres, tapis antidérapant dans la baignoire …)

 

Les chutes sont des incidents fréquents au cours du développement de l’enfant (apprentissage de la marche, exploration de l’environnement..). Leurs conséquences sont souvent sans gravité mais il peut arriver qu’elles soient plus sévères.

 

Que faire en cas de chute:

 

1.  Si l’enfant perd connaissance suite à la chute et jusqu’à 24 heures après
2. Si l’enfant n’a pas perdu connaissance
  • Surveillez l’enfant pendant 24 heures
  • Si des symptômes tels que vomissements, maux de tête, désorientation, somnolence, vision trouble, saignement de l’oreille, réaction de gêne face à la lumière ou comportement inhabituel apparaissent, consultez un médecin rapidement
3. En cas de plaie superficielle*
  • Appuyez fermement sur la plaie avec une compresse ou un linge propre jusqu’à ce que le saignement s’arrête (environ 10 minutes)
  • Désinfectez la plaie et couvrez-la avec un pansement
4. En cas de plaie plus importante
  • Protégez la plaie avec une compresse
  • Prenez rapidement contact avec un médecin ou consultez

 

*Plaie superficielle: n’atteint que la peau, d’une taille de moins de 3 cm; ne se trouve ni sur le visage, les organes sexuels ou à proximité de l’anus

 

 

Références:

  • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)
  • HUG – Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant est malade. www.monenfantestmalade.ch

Noyade

Gardez toujours sous surveillance un enfant, même s’il porte des manchons gonflables, lorsqu’il se trouve dans l’eau ou à proximité d’un plan d’eau, même de faible profondeur.

 

Les noyades sont la deuxième cause de décès accidentel chez les enfants 1- 4 ans

 

Que faire en cas de noyade:

 

  1. Sortez l’enfant de l’eau et appelez de l’aide
  2. Répond-il?
    • Non et il ne respire pas : appelez immédiatement le 144. Suivez les instructions qui vous seront données par la centrale d’appel d’urgence pour pratiquer les manœuvres de réanimation de l’enfant.
    • Non mais il respire:  placez-le en position latérale de sécurité. Appelez le 144. Séchez et réchauffez l’enfant en attendant les secours.
    • Oui :  séchez-le et  réchauffez-le. Consultez un médecin rapidement pour prévenir l’apparition de problèmes respiratoires

    Dans tous les cas, il est inutile de suspendre l’enfant par les pieds pour vider l’eau des poumons

     

    Références:

    • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)
    • Noyade le site de référence sur les noyades – site officiel français