Vacances d’été à la montagne

Passer des vacances d’été à la montagne avec des enfants demande une bonne organisation et quelques précautions

 

Partir à la montagne en été demande de penser à quelques points importants:

  • Selon l’âge de votre enfant, l’altitude et le pays de destination, il peut être utile de solliciter l’avis du médecin traitant de l’enfant
  • Les incontournables à mettre dans la valise: le carnet de santé de votre enfant, la crème solaire adaptée à l’âge de votre enfant, les lunettes de soleil et une casquette à visière (ou un chapeau de soleil à bords), des habits chauds (les variations de température en montagne peuvent être importantes et rapides), des bonnes chaussures de marche si vous prévoyez de faire quelques randonnées

 

Lors de votre séjour, quelques précautions s’imposent:

  • Si votre enfant présente des signes d’inconfort (pleurs, irritabilité…) lors du trajet pour monter jusqu’à votre lieu de destination, faites des pauses régulièrement pour faciliter l’acclimatation au changement d’altitude et proposez-lui à boire (le fait de déglutir permet de décompresser les tympans)
  • Une fois sur le lieu de vos vacances, pensez à hydrater régulièrement votre enfant, l’air est plus sec en montagne
  • Lorsque vous êtes à l’extérieur et que le soleil brille, pensez à mettre de la crème solaire à votre enfant et à renouveler l’application régulièrement. Mettez-lui des lunettes de soleil.
  • Lors de promenades ou de randonnées, adaptez le degré de difficulté du parcours aux compétences physiques de votre enfant et mettez-lui des bonnes chaussures pour marcher (orteils protégés, chevilles bien maintenues)
  • Évitez les jeux de ballon dans les terrains pentus (risques de chute plus importants)
  • Si vous profitez des lacs de montagne pour une baignade, attention à la différence de température air-eau qui peut être marquée, mouillez progressivement votre enfant et surveillez-le pendant qu’il se baigne
  • Après une promenade, pensez à contrôler si votre enfant n’a pas été piqué par une tique. En cas de piqûre, adoptez les bons gestes (voir lien ci-dessous)

 

 

Pour en savoir plus

 

 

Article du 29 juin 2019 mis à jour le 28 juin 2022

Les poussettes

Attachez toujours votre enfant avec le harnais lorsqu’il est assis dans la poussette

 

L’arrivée des beaux jours incite volontiers à sortir avec son enfant. Pour les petits, l’utilisation de la poussette s’avère bien pratique pour les promenades. Cependant, une mauvaise utilisation de cet accessoire peut conduire à des accidents principalement de type chutes mais aussi à des blessures par coincement ou des risques de suffocation.

Voici quelques précautions pour utiliser une poussette en toute sécurité:
  • A l’achat, choisissez une poussette adaptée à l’âge et au poids de votre enfant et assurez-vous qu’elle est conforme à la norme EN 1888:2012
  • Attachez toujours votre enfant avec le harnais lorsqu’il est assis dans la poussette, même pour un déplacement de quelques mètres.
  • Gardez votre enfant sous surveillance
  • Évitez de surcharger la poussette en y suspendant des sacs lourds qui pourraient la déséquilibrer et la faire basculer.
  • Rangez votre smartphone pendant la promenade, gardez un œil sur votre environnement et privilégiez les interactions avec votre enfant
  • Bloquez la poussette avec le frein lorsque vous êtes à l’arrêt. Si vous êtes dans une pente, placez la poussette perpendiculairement à l’axe de la pente et gardez toujours une main dessus.
  • Vérifiez régulièrement l’état général de la poussette

 

Références

 

Article du 24 avril 2018 mis à jour le 23 mars 2022

Les engins à roulettes (trottinettes, tricycles…)

Assurez-vous que l’engin à roulettes utilisé par votre enfant soit adapté à son âge

Trottinettes, tricycles, draisiennes, rollers ou autres engins à roulettes font partie des objets de locomotion appréciés par les enfants.

Bien utilisés, ces objets développent les habiletés motrices de l’enfant ainsi que son sens de l’équilibre et la coordination de ses mouvements. L’apprentissage de leur usage passe souvent par quelques chutes le plus souvent bénignes pour autant que quelques principes de sécurité soient respectés:

  • Choisissez un engin adapté à l’âge de l’enfant et à ses compétences psychomotrices
  • Vérifiez que l’engin utilisé soit en bon état
  • Privilégiez l’usage à l’extérieur dans des espaces adaptés: chemins pédestres, zones piétonnes par exemple
  • En cas d’usage à l’intérieur, assurez-vous que l’enfant ne puisse pas chuter dans les escaliers (barrières de protection) ou se cogner sur des angles vifs (libérez un espace assez grand et sans obstacles)
  • Dès que possible, familiarisez l’enfant avec le port d’un casque adapté à sa taille. Cela en facilitera le port ultérieurement lorsque l’enfant s’adonnera à des sports tels que le vélo ou le ski.
  • Lorsque l’enfant commence à prendre de la vitesse et de l’habilité avec son engin, complétez son équipement avec des genouillères, des coudières et des protège-poignets.

 

Pour en savoir plus:

 

Article du 5 juin 2019 mis à jour le 23 mars 2022

 

 

Les trampolines

Vérifiez régulièrement l’état du trampoline et expliquez bien les règles d’utilisation à l’enfant.

 

Avec  l’arrivée des belles journées ensoleillées, c’est un véritable plaisir d’aller jouer à l’extérieur de la maison.

Les trampolines sont très attrayants et amusants pour les enfants mais leur utilisation doit respecter quelques consignes de sécurité.

  • A l’achat: privilégiez le choix d’un trampoline équipé d’un filet de sécurité
  • Lors de l’installation: respectez les consignes de la notice de montage et installez le trampoline sur un sol plat et amortissant, comme du gazon.
  • A l’utilisation: un seul utilisateur à la fois !! L’enfant ne portera pas de vêtements ou souliers avec des cordons ou des lacets, ni de colliers qui pourraient s’accrocher dans la structure du trampoline.

 

Pour en savoir plus:

 

Article du 27 avril 2017, mis à jour le 23 mars 2022

Chute

La surveillance d’un adulte est essentielle pour limiter les risques de chute d’un enfant  (table à langer, chaise haute, balcon, fenêtre ouverte, place de jeu …) 

Il est également indispensable de sécuriser son environnement (barrières d’escaliers, systèmes de sécurité pour fenêtres, tapis antidérapant dans la baignoire …)

 

Les chutes sont des incidents fréquents au cours du développement de l’enfant (apprentissage de la marche, exploration de l’environnement…). Leurs conséquences sont souvent sans gravité mais il peut arriver qu’elles soient plus sévères.

 

Que faire en cas de chute ?

Gardez votre calme et évaluez la situation :

1.  Si l’enfant perd connaissance suite à la chute et jusqu’à 24 heures après
2. Si l’enfant n’a pas perdu connaissance
  • Surveillez l’enfant pendant 24 heures
  • Si des symptômes tels que vomissements, maux de tête, désorientation, somnolence, vision trouble, saignement de l’oreille, réaction de gêne face à la lumière ou comportement inhabituel apparaissent, consultez un médecin rapidement
3. En cas de plaie superficielle*
  • Appuyez fermement sur la plaie avec une compresse ou un linge propre jusqu’à ce que le saignement s’arrête (environ 10 minutes)
  • Désinfectez la plaie et couvrez-la avec un pansement
4. En cas de plaie plus importante
  • Protégez la plaie avec une compresse
  • Prenez rapidement contact avec un médecin ou consultez

 

*Plaie superficielle : n’atteint que la peau, d’une taille de moins de 3 cm; ne se trouve ni sur le visage, les organes sexuels ou à proximité de l’anus

 

 

Références:

  • HUG – Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant est malade. www.monenfantestmalade.ch
  • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)

 

Article du 22 novembre 2017 mis à jour le 23 mars 2022

Les trotteurs pour bébés ou youpalas

Restez auprès de l’enfant lors de l’utilisation d’un trotteur

 

Les trotteurs pour bébés sont déconseillés à plusieurs titres:

  • Ils sont à l’origine de nombreux accidents chez les enfants de 8 à 15 mois: chutes dans les escaliers, intoxications ou brûlures en raison de la mobilité qu’ils donnent à l’enfant lui permettant ainsi d’accéder à des objets normalement hors de sa portée, pincements de doigts dans une porte ou un tiroir, blessure à la tête en se cognant dans un meuble…..
  • Leur utilisation est inutile voir contre-productive pour l’acquisition de la marche.

 

Pour en savoir plus:

  • Trotteur = danger Brochure de l’Office de la Naissance et de l’Enfance (Belgique)
  • Trotteurs. Fiche de prévention de la Commission de la Sécurité des Consommateurs,Novembre 2014. Disponible sur www.securiteconso.org
  • Les trotteurs pour bébés. Guide de sécurité des produits pour enfants de l’Alliance européenne pour la sécurité de l’enfant, 2013.

 

Article du 2 février 2017, mis à jour le 06.10.2021