Chute

Gardez un enfant sous surveillance pour limiter les risques de chute d’un enfant  (table à langer, chaise haute, balcon, fenêtre ouverte, place de jeu …) 

Sécurisez son environnement (barrières d’escaliers, systèmes de sécurité pour fenêtres, tapis antidérapant dans la baignoire …)

 

Les chutes sont des incidents fréquents au cours du développement de l’enfant (apprentissage de la marche, exploration de l’environnement..). Leurs conséquences sont souvent sans gravité mais il peut arriver qu’elles soient plus sévères.

 

Que faire en cas de chute:

 

1.  Si l’enfant perd connaissance suite à la chute et jusqu’à 24 heures après
2. Si l’enfant n’a pas perdu connaissance
  • Surveillez l’enfant pendant 24 heures
  • Si des symptômes tels que vomissements, maux de tête, désorientation, somnolence, vision trouble, saignement de l’oreille, réaction de gêne face à la lumière ou comportement inhabituel apparaissent, consultez un médecin rapidement
3. En cas de plaie superficielle*
  • Appuyez fermement sur la plaie avec une compresse ou un linge propre jusqu’à ce que le saignement s’arrête (environ 10 minutes)
  • Désinfectez la plaie et couvrez-la avec un pansement
4. En cas de plaie plus importante
  • Protégez la plaie avec une compresse
  • Prenez rapidement contact avec un médecin ou consultez

 

*Plaie superficielle: n’atteint que la peau, d’une taille de moins de 3 cm; ne se trouve ni sur le visage, les organes sexuels ou à proximité de l’anus

 

 

Références:

  • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)
  • HUG – Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant est malade. www.monenfantestmalade.ch

Noyade

Gardez toujours sous surveillance un enfant, même s’il porte des manchons gonflables, lorsqu’il se trouve dans l’eau ou à proximité d’un plan d’eau, même de faible profondeur.

 

Les noyades sont la deuxième cause de décès accidentel chez les enfants 1- 4 ans

 

Que faire en cas de noyade:

 

  1. Sortez l’enfant de l’eau et appelez de l’aide
  2. Répond-il?
    • Non et il ne respire pas : appelez immédiatement le 144. Suivez les instructions qui vous seront données par la centrale d’appel d’urgence pour pratiquer les manœuvres de réanimation de l’enfant.
    • Non mais il respire:  placez-le en position latérale de sécurité. Appelez le 144. Séchez et réchauffez l’enfant en attendant les secours.
    • Oui :  séchez-le et  réchauffez-le. Consultez un médecin rapidement pour prévenir l’apparition de problèmes respiratoires

    Dans tous les cas, il est inutile de suspendre l’enfant par les pieds pour vider l’eau des poumons

     

    Références:

    • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)
    • Noyade le site de référence sur les noyades – site officiel français

Coupure et éraflure

Mettez les objets coupants hors de portée des enfants

 

Dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne, il peut arriver qu’un enfant se coupe ou s’érafle.

Que faire en cas de coupure ou d’éraflure :
  • Lavez-vous les mains
  • Lavez ensuite délicatement la plaie sous le robinet d’eau froide
  • Si la plaie saigne, séchez-la et appuyez fermement dessus avec une compresse ou un linge propre jusqu’à ce que le saignement s’arrête (environ 10 minutes)
  • Si la coupure ou l’éraflure est superficielle, couvrez-la avec un pansement adhésif. Dès la formation d’une croûte, laissez-la finir de sécher à l’air libre
  • Consultez un médecin si :Le saignement de la plaie ne s’arrête pas
    La coupure est profonde
    Les bords de la plaie sont très écartés
    La plaie ne peut être bien nettoyée
    La plaie se situe dans des régions sensibles telles que le visage, les yeux ou la zone génitale
    La vaccination de l’enfant contre le tétanos n’est plus à jour
    La plaie devient rouge et douloureuse dans les jours suivant la blessure

 

Références:

  • HUG – Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant est malade. www.monenfantestmalade.ch
  • AboutKidsHealth. Les réponses dignes de confiance de l’hôpital pour enfants de Toronto.  www.aboutkidshealth.ca
  • Ogier R, Lador F. Premiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)

Morsure d’animaux

Ne laissez jamais un enfant seul avec un animal. Apprenez à l’enfant à avoir un comportement respectueux envers les animaux

 

Les morsures d’animaux les plus fréquentes proviennent des animaux de compagnie (chiens, chats) que l’enfant connait.

Que faire en cas de morsure:
  • Lavez la plaie à l’eau et désinfectez-la avec un désinfectant sans alcool et non teinté
  • Vérifiez dans le carnet de santé de l’enfant s’il est à jour pour la vaccination contre le tétanos. Si ce n’est pas le cas, prenez contact avec le médecin de l’enfant pour faire une injection de rappel
  • Consultez immédiatement un médecin si :
    La plaie se situe sur le visage ou sur le cou
    La morsure est profonde, la peau est transpercée
    La région autour de la blessure devient rouge, se met à enfler ou est douloureuse
  • Dans la mesure du possible, assurez-vous que l’animal qui a mordu l’enfant est vacciné contre la rage.
    En cas de doutes, renseignez-vous auprès du médecin de l’enfant

 

Références:

  • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)
  • AboutKidsHealth. Les réponses dignes de confiance de l’hôpital pour enfants de Toronto.  www.aboutkidshealth.ca
  • HUG – Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant est malade. www.monenfantestmalade.ch

Intoxication

Rangez tous les produits toxiques , les produits de nettoyage et les médicaments hors de portée des enfants (en hauteur ou dans des armoires fermées à clé)

 

Une intoxication peut arriver par contact avec la peau, ingestion ou inhalation d’une substance toxique.

 

Voici les différents signes qui doivent vous faire penser à une intoxication :
  • Flacon de médicaments ou de produit potentiellement toxique ouvert à côté de l’enfant
  • Nausées, vomissements
  • Troubles respiratoires: difficulté à respirer, quintes de toux
  • Troubles de la conscience:somnolence, confusion
  • Convulsions
Que faire en cas d’intoxication :
  • Téléphonez au centre antipoison Tox Info Suisse tel 145 , à la centrale d’urgences tel 144 ou à votre pédiatre
  • Essayez d’avoir les informations suivantes pour les transmettre lors de votre appel :Le nom de la substance, du produit ou de la plante à l’origine de l’intoxication
    La dose maximale absorbée
    L’heure de l’intoxication
    Le poids et l’âge de l’enfant
  • Si l’enfant a avalé une substance toxique, ne le faites surtout pas vomir ni boire sans avis médical
  • En cas d’inhalation, portez l’enfant vers une source d’air frais
  • S’il s’agit d’un contact avec la peau, enlevez tous les vêtements contaminés et rincez abondamment la zone de peau touchée à l’eau tiède.
  • En cas de projection dans les yeux, rincer immédiatement les yeux à l’eau courante
  • Si l’enfant est inconscient, placez-le en position latérale de sécurité en attendant l’arrivée des secours

 

Références:

  • Tox Info Suisse.Centre antipoison suisse www.toxifo.ch
  • HUG – Hôpitaux Universitaires de Genève. Mon enfant est malade. www.monenfantestmalade.ch
  • AboutKidsHealth. Les réponses dignes de confiance de l’hôpital pour enfants de Toronto.  www.aboutkidshealth.ca
  • Ogier R, Lador F. Pemiers secours enfants. Médecine et hygiène. 2010. (Collection SansBlabla)