Newsletter de l’été

Avec 4 parutions par année, la newsletter Pipad’es donne des informations de saison et vous fait découvrir quelques-uns des derniers articles publiés sur le site.

Vous pouvez vous y abonner en cliquant sur le lien S’inscrire .

Voici l’édition parue en juin

Nouvelle traduction

Une nouvelle traduction de l’aide-mémoire de prévention des accidents domestiques chez les enfants 0-5 ans est disponible au téléchargement sur le site internet de Pipad’es.

 

Voyager à l’étranger

Pour transporter les enfants en voiture, respectez les règles de sécurité du pays où vous voyagez

 

L’été est la période où beaucoup d’entre nous partent passer des vacances à l’étranger avec leurs enfants. Il est important de connaitre les règles de sécurité en vigueur dans le pays de destination pour transporter les enfants en voiture afin de s’y conformer.

Voici un récapitulatif des principales prescriptions dans nos pays voisins.Toutes les informations détaillées du Touring Club Suisse sont accessibles ici.

Les sièges d’enfants, à savoir les sièges coques pour bébés ou les rehausseurs, sont considérés comme dispositifs de retenue. Plus d’informations : sièges d’enfants

 

Source:

Touring Club Suisse www.tcs.ch

Nouveau sur Pipad’es

Avec 4 parutions par année, la newsletter Pipad’es donne des informations de saison et vous fait découvrir quelques-uns des derniers articles publiés sur le site.

Vous pouvez vous y abonner en cliquant sur le lien S’inscrire .

Voici la première édition:

Attention à l’utilisation du smartphone

Laissez votre smartphone de côté quand vous vous occupez de votre enfant

 

A l’époque de l’ère connectée, les premières études scientifiques et les médias se font le relais d’une constatation inquiétante: le nombre d’accidents d’enfants de moins de 5 ans semblent en augmentation depuis l’arrivée massive des smartphones dans notre quotidien.

Les enfants entre 0 et 5 ans demandent une surveillance de tout instant et le smartphone crée une source de distraction importante, tant par les différents messages qu’il envoie que par les jeux qu’il propose.

Certaines situations ne tolèrent pas un moment d’inattention et imposent de laisser le smartphone de côté:

  • lorsque l’enfant est sur la table à langer ou dans le bain (risque de chute, de noyade)
  • à la piscine (risque de noyade)
  • en déplacement en milieu urbain (risque d’accident de la circulation)
  • lorsque l’enfant joue au parc (risque de chute)

 

Références

  • Emission de la Radio Télévision Suisse diffusée en juin 2017
  • Article paru dans la revue de la société suisse de pédiatrie Paediatrica en 2015

 

Les chenilles processionnaires

Évitez de laisser les enfants jouer sur le sol aux pieds des pins et des chênes au printemps

Dès la fin de l’hiver, les chenilles processionnaires sortent d’hibernation.

Il en existe principalement deux espèces auxquelles il faut faire attention:

  • Les chenilles processionnaires du pin: elles quittent le nid qu’elles ont tissé aux extrémités des branches pour rejoindre le sol où elles se déplacent à la queue leu leu pour s’enfouir sous terre jusqu’à leur métamorphose en papillon en juin.
  • Les chenilles processionnaires du chêne: elles font leur nid contre le tronc de l’arbre où elles restent jusqu’à leur métamorphose en papillons en été.

L’une comme l’autre ont la même particularité, elles sont couvertes de longs poils hérissés urticants qui peuvent provoquer des irritations, des démangeaisons, voire des réactions allergiques importantes en cas de contact.Ces poils se dispersent dans l’environnement (par exemple, au sol sous les nids), ils peuvent y rester plusieurs mois tout en étant encore allergènes.

Voici quelques précautions à prendre :

  • Ne touchez pas les chenilles ni les nids
  • Restez loin des endroits où des nids ont été vus
  • Évitez de laisser les enfants jouer sur le sol aux pieds des pins et des chênes au printemps
  • Rincez à l’eau tout objet ou habit qui a été en contact avec des poils de chenilles processionnaires

 

Que faire en cas de contact?

  • En cas de contact avec la peau, lavez  abondamment la zone touchée à l’eau et évitez de gratter. Consultez un médecin si ces mesures ne suffisent pas pour soulager l’enfant
  • En cas de contact avec les yeux ou la bouche, rincez abondamment à l’eau et consultez immédiatement un médecin
  • En cas de difficultés respiratoires, consultez immédiatement un médecin

 

Références:

  • Site officiel du canton de Vaud, département de l’environnement
  • Service du médecin cantonal de la Direction générale de la santé, république et canton de Genève