Les auteurs ont analysé 403 accidents de luge survenus en Ecosse pendant 12 jours de bon enneigement. Il en est résulté 36% de fractures et 29% de trauma crâniens. La plupart de lésions ont été traitées ambulatoirement mais 18% des enfants dû être hospitalisés et 7 % opérés.

La collision avec un objet fixe était la première cause de traumatisme, suivie en fréquence par une position inappropriée du lugeur (sic) ou par l’usage d’un tremplin de saut. Aucun lugeur ne portait de casque.

Les auteurs jugent utile de rappeler aux parents des mesures de sécurité destinées à diminuer les accidents “sans entraver les joies de la luge” (re-sic).

Référence complète:
Sledging is still a seasonal source of serious injury in Scottish children.
Regan LA, Cooper JG.
Scott Med J 2011; 56(4): 188-190.
Affiliation: Emergency Department, Aberdeen Royal Infirmary, Aberdeen AB25 2ZN, Scotland, UK.