Le but de cet article est de déterminer la prévalence et le degré de connaissance de la dangerosité des jeux du foulard pour mieux prévenir ces comportements à risque vital.

Une enquête a été faite par 2504 questionnaires dans 8 écoles d’Ontario et du Texas où des décès résultant de ces jeux étaient survenus (âges 9 à 18 ans, âge moyen 13,7 ans).
68% des enfants avaient entendu parler de ces jeux, 45% connaissaient quelqu’un qui y jouait et 6,6% avaient déjà essayé dont 93% avec quelqu’un d’autre (!!!). 40% ne voyaient pas de risque lié à ces pratiques.
Une information sur le fait que ces jeux pouvaient entraîner un dommage cérébral était celle qui les affectait le plus. Les sources d’information les plus écoutées étaient les parents chez les préadolescents (43%) tandis que chez les adolescents plus âgés les messages délivrés par des victimes survivantes ou des familles de victimes sont plus percutants (36%).
Les auteurs concluent que la connaissance de ces jeux existe dans le cadre scolaire. La stratégie de prévention doit tenir compte de l’âge.

Référence complète:
Asphyxial games or “the choking game”: a potentially fatal risk behaviour.
Macnab AJ, Deevska M, Gagnon F, Cannon WG, Andrew T. Inj Prev 2009; 15(1): 45-9.
Affiliation: Department of Pediatrics, University of British Columbia, Vancouver, British Columbia, Canada.